Synthèse d'architectures (co)polymères contrôlées par le procédé RAFT en vue d'applications dans le diagnostic biologique et le transfert de gènes

par Arnaud Favier

Thèse de doctorat en Sciences. Matériaux polymères et composites

Sous la direction de Christian Pichot.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Christian Pichot.


  • Résumé

    Dans le domaine biomédical, l'utilisation de supports polymères apparaît très intéressante afin d'assurer l'immobilisation de molécules biologiques. Ce travail de thèse a pour objectif de synthétiser des architectures (co)polymères bien définies pour l'élaboration de tests de diagnostic ainsi que pour des applications thérapeutiques de transfert de gènes. Une étude approfondie de la polymérisation radicalaire contrôlée de type RAFT (transfert de chaîne par addition-fragmentation réversible) de la N-acryloylmorpholine (NAM) a été réalisée en examinant l'influence de différents paramètres expérimentaux. Un procédé original, biphasique, a été d'abord mis au point pour synthétiser des agents de transfert de chaîne de type dithiobenzoates. Cela a permis d'obtenir des polymères, dont les masses molaires (MW) -déterminées par chromatographie d'exclusion stérique couplée à une détection par diffusion de lumière- sont en accord avec les valeurs théoriques, et qui se caractérisent par de faibles indices de polymolécularité (Ip < 1,1) jusqu'à des MW supérieurs à 100 000 g. Mol-1. La synthèse de différents types de copolymères a également été étudiée. Ainsi, il a été montré que la copolymérisation statistique de la NAM avec le N-acryloxysuccinimide (NAS) par le procédé RAFT conduit à des résultats analogues à l'homopolymérisation de la NAM. De plus, après avoir vérifier la qualité du contrôle de la fonctionnalité des extrémités de chaîne notamment par spectrométrie de masse MALDI-TOF et RMN 1H, plusieurs copolymères à blocs, soit hydrophiles, soit amphiphiles ont été élaborés. Enfin, plusieurs de ces copolymères ont servi à la synthèse de copolymères greffés porteurs de greffons de type alkylamine ou saccharidique. La réaction de greffage a été caractérisée par CES, RMN 1H et 13C. Ces copolymères greffés ont ensuite été utilisés dans le cadre de deux applications biomédicales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (276 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en juin 2004
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [13] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.