Modifications induites sur les systèmes NO-ergiques des compartiments vasculaire et central par l'irradiation gamma, les lipopolysaccharides et la brûlure

par Philippe Lestaevel

Thèse de doctorat en Sciences. Neurosciences

Sous la direction de Yves Chancerelle.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Yves Chancerelle.


  • Résumé

    L'objectif de cette étude est de montrer que le monoxyde d'azote (NO) est un bio-marqueur pertinent de l'irradiation gamma, de l'inflammation induite par le lipopolysaccharide (LPS) et de la brûlure thermique, ayant pour dénominateur commun une réaction inflammatoire. Pour cela, une technique de voltamétrie différentielle est utilisée. Les résultats obtenus mettent en évidence une augmentation des taux de NO sanguin et cortical, 24 heures après une irradiation gamma globale aux doses de 2 et 15 Gy. Par ailleurs, l'injection i. P. De LPS entraîne une diminution du NO sanguin et l'injection i. C. V. Du LPS entraîne une augmentation du NO cortical. Enfin, une brûlure couvrant 30% de la surface corporelle induit une forte augmentation du NO périphérique et une diminution du NO cortical durant les premières 24h qui suivent l'atteinte. En conclusion, le NO est un bio-indicateur précoce des atteintes du système neurovasculaire produites par une irradiation, une inflammation ou une brûlure.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-260 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 221-260

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.