Immunisation transcutanée : évaluation de l'efficacité de kpOmpA (protéine de la membrane externe de Klebsiella pneumoniae), une nouvelle protéine porteuse

par Sylvie Godefroy

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Daniel Schmitt.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Daniel Schmitt.


  • Résumé

    En constante évolution, la vaccination s'oriente vers des voies d'administration simplifiées et des molécules vaccinales plus élaborées qui nécessitent l'utilisation de protéines porteuse et/ou d'ajuvants. La peau compte tenu de son accessibliité et de son potentiel immunologique caractérisé par la présence de cellules présentatrice d'antigènes (CPA), les cellules de Langerhans (CL), suscite un intérêt particulier. La pertinence de l'immunisation transcutanée (ITC) utilisant une nouvelle protéine porteuse, kpOmpA, protéine de type A de la membrane externe de Klebsiella pneumoniae, a été évaluée. En se fixant sur les CL fraîchement extraites d'épiderme humain, KpOmpA les active, induisant l'augmentation de l'expression des molécules HLA-DR et CD86, l'expression de CCR7, récepteur de la chimiokine MIP-3β/CCL19, la capacité de migrer en réponse à MIP-3β, et potentialisant leur capacité à induire une réponse T allogénique. Les CL sont capables de reconnaître la protéine porteuse kpOmpA. KpOmpa co-appliqué avec un gel favorisant la pénétration cutanée induit des modifications morphologiques et phénotypiques des CL ex vivo chez l'homme et in vivo chez la souris chez laquelle elle génère une réponse immune humorale et cellulaire de type Th1/Th2. La capacité de protéine porteuse et/ou d'adjuvant de kpOmpA pour deux antigènes issus de la protéine G du virus respiratoire syncytial (VRS), G2Na et G5, n'a pu être démontrée dans les conditions expérimentales utilisées. Toutefois, l'ITC utilisant G2Na en co-administration avec la toxine cholérique (CT) comme adjuvant, induit une réponse immune humorale et cellulaire de type Th2 contre l'antigène et l'adjuvant. Cette réponse s'avère de surcroît être capable de protéger les tissus pulmonaires et de réduire la charge virale dans les voies nasales suite à une infection par VRS. Ceci démontre pour la première fois que l'ITC anti-VRS est possible et efficace. L'ITC offre un potentiel prometteur pour une nouvelle stratégie de vaccination, simple et économique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (iv-183 f.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'en mai 2005
  • Annexes : Bibliogr. f. 126-157 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.