Étude de l'évolution virologique et immunologique de l'infection par le virus de l'arthrite et de l'encéphalite caprine (CAEV) dans des modèles intra- et inter-spécifiques

par Thierry Morin

Thèse de doctorat en Sciences. Microbiologie

Sous la direction de Yahia Chebloune.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Yahia Chebloune.


  • Résumé

    Les Lentivirus ont des propriétés biologiques et une plasticité génétique qui leur permettent de persister à vie au sein d'un organisme infecté et qui leur confèrent une importante capacité de passage de la barrière d'espèces et d'adaptation au sein d'hôtes non naturels. Les objectifs des travaux effectués dans le cadre de ma thèse ont été d'étudier le potentiel des lentivirus à passer la barrière d'espèces, de déterminer les risques futurs d'émergence de nouveaux lentivirus suite à de tels passages et d'approfondir nos connaissances actuelles concernant le rôle de l'immunité cellulaire anti-lentivirale. Le Virus de l'Arthrite et de l'Encéphalite Caprine (CAEV) a été utilisé comme modèle lentiviral pour réaliser des études comparatives suite à des infections expérimentales intra- (chèvre) et inter-spécifiques (veau). Chez la chèvre chroniquement infectée, nous avons mis au point un système original permettant de suivre l'évolution de la virémie et des réponses lymphocytaires cytotoxiques (CTL) spécifiques du CAEV suite à une réactivation expérimentale de l'expression virale. Chez le veau, nous avons démontré la capacité du CAEV à persister et à se répliquer productivement durant plusieurs semaines. L'infection a ensuite été totalement stérilisée. L'analyse des réponses immunitaires développées a montré l'existence chez les animaux de fortes réponses cytotoxiques médiées par des lymphocytes TCD8+. Dans le cadre du développement de souris SCID chimériques, nous avons mis en évidence la permissivité ex vivo au CAEV de cellules murines et réaliser des essais de caprinisation et de bovinisation. Nos travaux confirment les capacités des lentivirus à passer la barrière d'espèce, décrivent un modèle animal où l'infection lentivirale est totalement stérilisée, et démontrent les potentialités du modèle souris reconstituées pour les analyses de l'immunité anti-CAEV.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (221 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 209-219 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2002/86bis
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.