Synthèse de mercaptans sur catalyseurs acides

par Elodie Zausa

Thèse de doctorat en Sciences. Catalyse

Sous la direction de Michel Lacroix.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Michel Lacroix.


  • Résumé

    Les thiols ou mercaptans sont les synthons clés de la préparation de produits soufrés de plus haute valeur ajoutée. Les procédés de synthèse sont basés sur la réaction de l'hydrogène sulfuré sur les alcools ou les oléfines. Ces réactions donnent lieu aux thioéthers comme produits secondaires formés par addition successive du mercaptan sur l'alcool ou l'oléfine ou par condensation de deux molécules de mercaptan. L'objectif de ce travail vise à rechercher un catalyseur commun aux réactions de sulfhydratation d'oléfines et de sulfhydrolyse de thioéthers afin d'augmenter la productivité en mercaptan et/ou de valoriser les produits secondaires. Les mécanismes de ces réactions exigeant une catalyse acide, notre choix s'est porté sur les hétéropolyacides qui présentent une forte acidité de Bronsted et qui pourraient être stables dans les conditions expérimentales nécessaires au précédé. Ce point a été particulièrement étudié en utilisant de nombreuses techniques physico-chimiques telles que la DRX, les spectroscopies IR, Raman, RMN et SPX. Les hétéropolyacides à base d'acide 12-tungstophosphorique sont les plus prometteurs sous l'angle activité. Si leur activité initiale est nettement supérieure à celle du catalyseur industriel à base d'oxyde de chrome supporté sur alumine, ces systèmes exhibent une forte désactivation liée à la formation d'oligomères. La résolution de cet handicap par ajout d'un métal noble conduit à des catalyseurs actifs, sélectifs et dotés d'une grande stabilité à l'échelle du laboratoire et des pilotes industriels. Ce travail a fait l'objet de deux dépôts de brevet.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pagination multiple [7] p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2002/98bis
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.