Spectroscopie non linéaire d'aérosols uniques

par Catherine Favre

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Pierre Wolf.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Jean-Pierre Wolf.


  • Résumé

    Dans des microcavités sphériques comme des gouttelettes d'eau, la génération d'effets non linéaires est grandement favorisée, en raison d'une part de leur propriété focalisante et d'autre part des modes qui peuvent y être stimulés. L'utilisation d'impulsions femtoseconde permet, étant donné leur durée très brève de disposer de puissances crêtes très élevées tout en déposant peu d'énergie dans les microgouttelettes. Ce point est important afin que d'une part l'échantillon ne soit pas détruit lors de l'expérience et d'autre part, que des effets perturbatifs tels que des déformations électrostrictives ou des ondes acoustiques, soient éliminés ou négligeables. La relative faible énergie nécessaire est également cruciale en vue d'applications atmosphériques comme le lidar. Nous nous sommes intéressés à l'interaction d'une microgouttelette d'eau pure de rayon 30 microns avec une impulsion femtoseconde, centrée à 810 nm. D'une part, pour des intensités incidentes relativement faibles, de l'ordre de 5*10¹¹ W. Cm-², nous avons étudié la génération d'harmùoniques. D'autre part, pour des intensités incidentes supérieures à 10¹² W. Cm-², nous avons mis en évidence, la formation, à l'intérieur de la gouttelette, d'un plasma chaud, de taille nanométrique, dont l'émission s'étend de 400 à plus de 600 nm. L'étude de la distribution angulaire du continuum a montré, à basse intensité incidente, une favorisation nette de la rétrodiffusion : l'instensité émise à 180° est jusqu'à 35 fois plus importante que celle émise à 90°. Pour de intensités plus importantes, nous avons étudié l'expansion du plasma à l'intérieur de la gouttelette au travers notamment d'une expérience utilisant la technique pompe-sonde


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (2-153 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 147153

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.