Evolution des caractères discrets en environnement variable : exemple de la durée du cycle de vie chez les insectes : application au balanin de la châtaigne Curculio elephas

par Bertrand Soula

Thèse de doctorat en Sciences. Biométrie. Biologie évolutive

Sous la direction de Frédéric Menu et de Domitien Debouzie.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le président du jury était Domitien Debouzie.

Le jury était composé de Frédéric Menu.


  • Résumé

    Notre travail s'inscrit dans le cadre théorique de l'évolution des traits d'histoire de vie en environnement variable. Son but est de préciser le déterminisme de la variabilité intra-populationnelle de la durée du cycle de vie incluant une diapause prolongée chez un insecte. Cette variabilité phénotypique peut théoriquement résulter, soit d'un polymorphisme génétique de stratégies pures, soit du bet-hedging diversifié (plasticité non-prédictive), c'est-à-dire une adaptation à la stochasticité environnementale (Seger & Brockmann, 1987). Nous avons démontré l'existence du bet-hedging diversifié chez le balanin de la châtaigne Curculio elephas. Pour cela, nous avons montré que la variabilité de la durée du cycle de vie ne pouvait pas être maintenue chez cette espèce par un polymorphisme génétique de stratégies pures. Nous avons en revanche montré que cette variabilité résultait d'une plasticité phénotypique non-prédictive en réponse aux conditions de nutrition pré-diapause des larves. Cependant, une variabilité génétique n'est pas absente d'un tel système, ce qui suggère l'existence d'un polymorphisme de différentes stratégies de bet-hedging. Par une approche éco-physiologique, nous avons précisé les mécanismes proximaux sous-jacents à la stratégie de bet-hedging. D'une part, nous avons mis en évidence un type de cycle long différent de celui supposé chez les espèces à diapause prolongée. D'autre part, nous avons montré que les individus à cycle long compensaient le coût métabolique dû à une vie plus longue avant la reproduction par des réserves lipidiques initialement plus élevées que chez les individus à cycle court. Enfin, nous avons proposé un mécanisme adaptatif permettant d'expliquer le cycle exprimé par les génotypes bet-hedgers.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 125-142 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2002/42bis
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.