Vers la thérapie génique de la drépanocytose : description et évaluation d'un modèle de cellules hématopoïétiques primitives humaines permettant d'étudier le transfert de gène rétroviral de la β-globine dans leur descendance érythroïde

par Franck Nicolini

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Jean-Pierre Magaud et de Connie J. Eaves.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La drépanocytose est une maladie héréditaire monogénique de la β-globine, pour laquelle il n'existe aucun traitement éradicateur en dehors de l'allogreffe de cellules souches hématopoi͏̈étiques, lorsqu'elle est possible. Une thérapeutique par thérapie génique de cette maladie est proposée. Dans ce contexte, nous avons développé un modèle permettant d'étudier l'érythropoi͏̈èse humaine, in vitro et in vivo (souris NOD/SCID ou β2 microglobuline"nulles" NOD/SCID), ainsi que ses modifications après transfert rétroviral de la β-globine dans les cellules souches hématopoiétiques humaines parentales. Nous avons pu démontrer que le foie foetal humain contenait un grand nombre de cellules hématopoi͏̈étiques primitives (LTC-IC, CFU-GEMM et CRU) et différenciées (CFU-GM, CFU-MK, BFU-E, érythroblastes), par comparaison à d'autres sources cellulaires plus tardives. En outre, les capacités du foie foetal humain à produire in vivo des cellules érythroi͏̈des matures et immatures (LTC-IC, CD34+38- et CRU), sont supérieurs à celles observées avec le sang de cordon et la moelle osseuse adulte. Ces propriétés uniques ont été exploitées dans un second volet où l'on a transféré in vitro, par rétrovirus, le gène de la β-globine humaine (+HS-2), couplé à la GFP dans les cellules hématopoi͏̈étiques primitives (LTC-IC et CRU) de foie foetal humain et de sang de cordon ombilical, et obtenu l'expression du transgène (au niveau de l'ARN messager), dans les cellules érythroi͏̈des matures générées in vivo et régénérées in vivo. Nous avons enfin détaillé les caractéristiques fonctionnelles des LTC-IC du sang périphérique de patients drépanocytaires, pouvant éventuellement représenter une population cellulaire cible de choix pour transfert du gène de la β-globine, dans un système autologue. Le succès récent de notre groupe dans le traitement de deux modèles de souris transgéniques drépanocytaires, au moyen de vecteurs lentiviraux (R. Pawliuk et coll. , Science, 2001; 294; 2368-2371), ouvre de nouvelles perspectives intéressantes quant au traitement de le maladie humaine par transfert de gènes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 127-162 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002LYO10028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.