Influence de la nature et de la fréquence des perturbations sur les banques de diaspores dans les communautés végétales aquatiques

par Isabelle Combroux

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Gudrun Bornette.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Gudrun Bornette.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail a été d'évaluer l'effet de la nature et de la fréquence des perturbations sur les stratégies de régénération des végétaux aquatiques, et sur leur degré d'implication probable dans le maintien des communautés végétales dans les zones humides fluviales. La quantification de la banque de diaspores et de la végétion établie a été réalisée 1) dans des bras morts soumis à des perturbations de nature différente (crue décapantes ou exondations, 2) dans une zone humide soumise à une perturbation nouvelle (restauration) et 3) dans des zones humides réparties sur un gradient de connectivité avec le cours actif. Ces expériences ont permis d'aboutir aux conclusions suivantes : - Les stratégies de régénération mises en oeuvre par des végétaux aquatiques sont dépendantes de la nature de la perturbation (crue vs. Exondation). -La superposition de deux régimes de perturbation sélectionne d des traits différents de ceux favorisés par l'une ou l'autre des perturbations. - Une perturbation nouvelle pour l'écosystème (restauration de conditions aquatiques permanentes par dragage ses sédiments) entraîne une augmentation de la densité de diaspores dans la banque, mais la génération de la communauté repose principalement sur des rhizomes et des fragments végétatifs. Les zones humides les moins fréquemment connectées au cours actif sont caractérisées par la présence d'une banque persistante d'origine endogène. La plus forte densité de la banque et la plus forte liaison entre la banque et la végétation établie sont rencontrées dans les zones humides à niveau de connectivité intermédiaire. Les zones humides les plus connectées sont caractérisées par une banque de diaspores participant peu à la végétation établie, et donc vraisemblablement d'origine exogène (dérive). Une forte connectivité en milieu péri-fluvial est souvent associée à un régime de perturbations. Connectivité et perturbations contrôlent conjointement la composition de la banque de diaspores et ses relations avec la végétation établie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-189 et notes bibliographiques dans chaque article

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 129 845
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.