Mise au point de nouveaux matériaux collagéniques réticulés : évaluation de leur biocompatibilité in vitro et in vivo : application à la prévention des adhérences postopératoires

par Cécile Rousseau

Thèse de doctorat en Sciences. Ingénierie médicale et biologique

Sous la direction de Christian Gagnieu.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Christian Gagnieu.


  • Résumé

    Dans ce travail, nous proposons une nouvelle méthode de réticulation du collagène par le glycogène oxydé, basée sur la condensation des fonctions amine des résidus lysyl du collagène avec les groupements aldéhyde du glycogène oxydé. Nous avons préparé six films à base d'atélocollagène porcin de type I (natif ou dénaturé) avec trois degrés de réticulation (rapport CHO / NH2 : 4,0 ; 2,0 et 0,4). Utilisés comme supports de culture cellulaire in vitro, ces films permettent tous l'adhésion et la croissance de fibroblastes humains. Quel que soit le degré de réticulation, la cytotoxicité résiduelle due aux groupements CHO restés libres, peut être éliminée par un simple traitement des films par le borohydrure de sodium. Ce composé réduit les fonctions CHO et les liaisons imine, et stabilise ainsi le matériau. L'évaluation in vivo de la biocompatibilité de ces films par implantation sous-cutanée chez la souris, montre que les matériaux réduits sont les mieux tolérés et les plus persistants dans l'organisme, et qu'ils sont peu ou pas immunogènes. Dans le cadre de la prévention des adhérences postopératoires, la biofonctionnalité de films à base d'atélocollagène (natif ou dénaturé) très faiblement réticulé, réduits, a été évaluée dans un modèle chirurgical établi au laboratoire chez la rate. La meilleure prévention (71%) est obtenue avec le film réduit à base d'atélocollagène dénaturé, dont la rapide biodégradabilité lui confère un avantage par rapport au film à base d'atélocollagène natif et au film Gore-Tex déjà utilisé en clinique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 140-185

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2002/10bis
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.