Emergence de l'inconscient dans le récit fantastique au XIXe siècle

par Jean Le Guennec

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Jean-Marie Grassin.

Soutenue en 2002

à Limoges .


  • Résumé

    Cette recherche envisage l'émergence, dans le récit fantastique du XIXe siècle, de la dimension de l'inconscient. Une première partie montre comment la fiction fantastique est ancrée dans les bouleversements scientifiques qui ont modifié la mentalité occidentale. Une seconde partie est consacrée à la comparaison du récit fantastique avec le rêve : retrouve-t-on dans le conte fantastique les traits qui caractérisent les rêves ? Peut-on justifier cette lecture s'appuyant sur les théories de l'inconscient ? La troisième partie pose la question de la folie comme cause de la transmutation de l'univers narratif, car c'est bien ce qui constitue le récit fantastique en un genre émergent. Peut-on lire aussi, en adoptant la technique freudienne, le récit fantastique comme la genèse d'un épisode délirant ou maniaque ? La quatrième partie envisage la modélisation des problèmes psychiques que la théorie psychanalytique mettra en lumière au siècle suivant. Si la psychanalyse a cet aspect étrangement inquiétant, ne le doit-elle pas à une influence de la littrature fantastique ? Et inversement, si le récit fantastique reçoit un acceuil mitigé, n'est-ce pas dû à ses origines inconscientes ? Comment l'inconscient se manifeste-t-il à l'homme du XIXe siècle ? N'Y-a-til pas à cette époque émergence d'un genre nouveau, chargé de formaliser les débats du temps sur un concept qui n'existe que de façon très controversée ? Enfin cette émergence n'invite-telle pas à une relecture des contes merveilleux dans l'optique psychanalytique ? Quelle est la part de l'héritage de la tradition, et en quoi peut-on parler d'émergence d'un genre nouveau ? N'Y a-t-il pas une mise en perspective du merveilleux, de la superstition, qui, à l'instar de la démarche psychanalytique, tenterait d'exorciser de vieux fantasmes de la littératures ? Et se racontant sous des formes nouvelles, le merveilleux pai͏̈en chercherait-il à prendre conscience de ses origines immémoriales, dans l'inconscient des hommes ?


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 495 fol
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 809.915 LEGU
  • Bibliothèque : Université d'Orléans. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.