Polysensorialité et systèmes sensori-moteurs dans l'oeuvre de Gérard Garouste

par William Fiers

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jacques Fontanille.

Soutenue en 2002

à Limoges .


  • Résumé

    L'essence de l'art de Gérard Garouste est la forme picturale et sa mise en place : c'est un art heuristique, non pas ontologique, dans la mesure où il s'agit d'un art où le message est le medium - la peinture en tant que "peinture" - et le contenu la façon dont le message est engendré par les formes du medium (son expression). La mesure de l'oeuvre ne réside pas dans sa finalité, dans le produit fini correspondant à un programme iconologique sous-jacent, mais dans le travail qu'elle expose, c'est-à-dire la production dans laquelle elle veut entraîner le spectateur afin de manifester le système sémiotique. Le devenir de ce système à l'intérieur même de la peinture peut être conçu comme une modélisation aboutissant à une syntaxe visuo-motrice à travers laquelle se trouvent aticulées, d'un côté, les bases taxinomiques a priori de l'intuition spatio-temporelle et chromatique, et, de l'autre, les mécanismes sensori-moteurs de la praxis créatrice.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 332 fol
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 750.11 FIER
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 801.54/.56 FIE
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Education Lyon Croix-Rousse.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.