Contrôles interne et externe du risque bancaire : vers un schéma réglementaire gradualiste

par Fabrice Aléonard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Amine Tarazi.

Soutenue en 2002

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté de droit et des sciences économiques (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'objectif dans cette thèse a été d'analyser la pondération optimale entre contrôle interne et contrôle externe des banques dans le contexte d'un plus grand degré de liberté octroyé par la nouvelle réglementation bancaire aux banques. La réglementation externe vient s'appuyer sur les procédures et les techniques mises au point par les praticiens à l'intérieur des établissements. Dans un contexte de libéralisation des marchés financiers et de marchéisation, le contrôle interne ne peut que se développer, mais la question de sa plus grande efficacité s'est alors posée. L'articulation entre contrôle externe, qui a montré ses limites et interne qui permet une évaluation plus fine des risques bancaires, est apparue avec acuité. La démarche proposée s'articule autour de trois étapes. La première est une analyse théorique et institutionnelle du contrôle interne, puis du contrôle externe. Une étude analytique, puis empirique est menée sur le modèle VaR (value at risk), retenu comme instrument de quantification des risques par les praticiens. La deuxième étape propose une réflexion sur l'articulation entre contrôle interne et contrôle externe. L'utilisation de modèles interne soulève la question de leur fiabilité et fait apparaître la notion de "risque de modèle", ce qui conduit à justifier l'approche conservatrice retenue par le régulateur qui consiste à appliquer un facteur multiplicatif sur les résultats de la VaR pour calculer les fonds propres réglementaires. Par ailleurs, il est possible de combiner la méthode VaR, pour les périodes normales et les stress tests pour prendre en compte les événements anormaux. La dernière partie de la thèse propose un schéma réglementaire fondé sur une "réglementation flexible et dynamique". Il est en effet possible de remettre en cause la dichotomie taditionnelle entre risques de marché et risques de crédit, grâce à l'utilisation de nouveaux instruments, notamment les dérivés de crédit

  • Titre traduit

    Internal and external control of banking risk


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 399 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 373-388

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Droit-Sciences économiques). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : UTLIM2002/2
  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Droit-Sciences économiques). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FTD LIM 2002/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 02/LIMO/0487
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.