Etude de techniques de linéarisation d'amplificateurs pour stations de base radiocellulaires de troisième génération

par Cédric Cassan

Thèse de doctorat en Électronique des hautes fréquences et optoélectronique

Sous la direction de Jean-Michel Nébus.

  • Titre traduit

    Study of linearisation techniques for third generation radiocellular base station amplifiers


  • Résumé

    Ce travail, fruit de la collaboration entre le laboratoire de l'IRCOM et MOTOROLA Semiconducteurs SAS, traite de l'étude de techniques de linéarisation appliquées aux amplificateurs pour stations de base radio-cellulaires de troisième génération. Ces techniques permettent de rendre la partie amplificatrice plus linéaire pour un rendement en puissance ajoutée donné. Le premier chapitre présente le contexte des communications radio-mobiles dans lequel cette étude fut réalisée. Le deuxième chapitre montre une étude bibliographique des différentes techniques de line��arisation existantes et susceptibles d'être utilisées dans les systèmes de communications actuels. Dans le troisième chapitre, deux techniques de linéarisation furent conçues, appliquées et testées sur des amplificateurs RadioFréquence (RF) de puissance : -la technique du feed-back RF : un amplificateur 900 MHz / 10 W EDGE ainsi linéarisé montre une puissance au dB de compression supérieure de 1 dB à celle d'un amplificateur conventionnel de taille équivalente et un comportement beaucoup plus linéaire, -la technique de la prédistortion analogique fut appliquée à un amplificateur conçu pour le standard UMTS de troisième génération montrant, dans la bande de fréquence concernée, un apport en linéarité de 7 dB en ACPr à pleine puissance et un gain de 1,5 dB en puissance au dB de compression. De plus, une simulation des performances d'un amplificateur à haut rendement de type Doherty fut réalisé. Le gain en rendement associé est de 20 points (sur 3 dB de dynamique en puissance) et d'au moins 10 points sir la majeure partie de la dynamique en puissance

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 p.
  • Notes : Reproduction autorisé par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.