Synthèse d'ouverture à 3 télescopes : Etude et caractérisation des sources d'erreurs sur les données interférométriques

par Emmanuel Longueteau

Thèse de doctorat en Electronique des Hautes Fréquences et Optoélectronique. Optique cohérente

Sous la direction de François Reynaud.


  • Résumé

    Le développement des interféromètres stellaires nécessite une phase d'étalonnage des instruments en laboratoire. La connaissance et le contrôle des objets étudiés est obligatoire pour la caractérisation de défauts instrumentaux. Ce manuscrit présente différentes sources de dégradations de mesures obtenues sur deux interféromètres stellaires de laboratoire réalisés à l'IRCOM. L'interféromètre ISTROG, réalisé uniquement à l'aide de composant d'optique guidée, a révélé, lors son étalonnage, une erreur systématique résultant des effets différentiels de dispersion chromatique sur les données interférométriques. Ce manuscrit détaille l'éxpérimentation et la modélisation de ce phénomène. Linterféromètre OAST2 financé par l'Agence Spatiale Européenne et développé initialement pour démontrer la faisabilité de l'imagerie haute résolution par synthèse d'ouverture, a permis de mettre en évidence l'influence de la directivité des antennes optiques associée aux imprécisions de pointage dont elles font l'objet : plus les ouvertures sont larges, plus les antennes sont directives, et plus les mesures interférométriques sont succeptibles d'être erronées. D'autre part, cet instrument a aussi fait l'objet d'investigations portant sur la détection en régime de comptage de photons appliquée à ce type d'interféromètre. Une méthode de mesure de contraste et de clôture de phase a pu être établie. Elle intègre une correction de l'erreur systématique sur les données interférométriques résultant de la quantification de la détection.

  • Titre traduit

    3-telescopes aperture synthesis : investigations on various interferometric data corruption


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187-43 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.