La traduction au Liban (1840-1914) : enjeux-implications-répercussions

par Rania Halaby Murr

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Najib Mansour Zakka.

Soutenue en 2002

à Lille 3 .


  • Résumé

    Fruit de bouleversements essentiellement géo-politiques, le mouvement de traduction au Liban entre 1840 et 1914 a contribué à définir le paysage linguistique et culturel arabe pour les décennies à venir. En voici les principales caratéristiques : 1-l'essentiel des textes sources était français ou anglais en raison de l'influence culturelle et par ricochet politique, de ces deux puissances en Orient. 2-les traductions religieuses étaient les plus nombreuses, les missionnaires, principaux détenteurs des moyens de publication, ayant initié cette pratique. 3-Globalement, les traductions péchaient par leurs erreurs linguistiques, conséquence d'une formation insuffisante de leurs auteurs, de conditions de travail souvent rudes. . . D'une langue arabe figée depuis des siècles. 4-les traductions du thé^atre et du roman étaient largement naturalisées, preuve que les traducteurs tenaient alors leur langue et leur culture en haute estime. 5-les traductions de l'Iliade et surtout de la Bible se sont distinguées par rapport au reste des traductions en raison sans doute de leur stature. Outre ces caratéristiques riches d'enseignements, le mouvement de traduction a eu des retentissements insignes sur le paysage culturel et plus globalement social, politique. . . De nouveaux genres littéraires ont vu le jour, tel le théâtre. On assista par ailleurs à l'émergence puis à l'épanouissement d'un roman arabe remanié, fortement inspiré de son pendant occidental. L'expression arabe en prose et en poésie a été transfigurée tant sur le plan formel que thématique ; la présentation des écrits fut désormais inspirée des normes françaises et anglaises. Enfin la traduction, et à travers elle l'influence occidentale, fut à la source d'un débat fondamental entre divers courants, plus ou moins, conservateurs ou modernistes, sur des questions linguistiques, littéraires et au-delà sur les orientations futures de la société, sur sa position face à la modernité. . .

  • Titre traduit

    Translation in Lebanon between 1840 and 1914 : implications and repercussions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(485 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 469-485

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2002-32-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2002-32-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.