Cytosquelette, morphogenèse et phylogénie d'un groupe de protistes, les parabasalia

par Christophe Noël (Noe͏̈l)

Thèse de doctorat en Parasitologie. Protistologie

Sous la direction de Eric Viscogliosi.

Soutenue en 2002

à Lille 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans la première partie de notre étude, nous nous sommes intéressés à la composition, la fonction et la dynamique du cytosquelette microtubulaire du Parabasalia Trichomonas vaginalis. Deux gènes codant pour l'-tubuline ont été clonés chez ce protozoaire. Ces deux séquences d'-tubuline montraient une forte identité avec celles obtenues chez les métazoaires. De plus, le modèle tridimensionnel de l'hétérodimère de tubuline de Trichomonas vaginalis était très similaire à celui de cerveau de porc. L'analyse des séquences disponibles d'- et de -tubuline confirmaient que les microtubules de Trichomonas vaginalis étaient très probablement acétylés, non tyrosinés, glutamylés et non glycylés. Des considérations évolutives relatives à l'apparition de ces différentes modifications post-traductionnelles au cours de l'évolution, sont proposées sur la base de l'émergence supposée primitive de ces protistes dans l'eucaryogenèse. En parallèle, le devenir des structures microtubulaires au cours du cycle cellulaire a été suivi chez Trichomonas vaginalis par immunofluorescence avec un anticorps monoclonal anti--tubuline. Couplé à un marquage du noyau, nous avons pu décrire les différentes étapes de la mitose. Nous avons aussi montré que le complexe axostyle-pelta parental dépolymérisait durant la division et que les flagelles étaient assemblés durant la mitose. L'observation de cellules de Trichomonas vaginalis traitées à la griséofulvine montrait que l'élongation de la paradesmose n'était pas la principale force motrice permettant la migration des deux cinétides filles à chaque pôle de la cellule en division suggèrant l'existence d'autres molécules et/ou mécanismes intervenant lors de cet événement morphogénétique. Des figures de type « corps apoptotiques » ont pu être observées chez ces mêmes cellules traitées à la griséofulvine. En utilisant principalement des drogues pro-apoptotiques, nous avons montré qu'une forme de mort cellulaire ayant des caractéristiques ressemblant à l'apoptose, existait en effet chez Trichomonas vaginalis, un protiste dépourvu de mitochondries. La seconde partie de nos travaux s'est focalisée sur les relations phylogénétiques entre taxons des Parabasalia établies d'après la comparaison des séquences des gènes codant pour les ARNr 16S. Cette phylogénie moléculaire a été confrontée à celles établies d'après des caractères morphologiques. Nos arbres confirment la nécessité d'une refonte complète de la systématique de ce groupe de protozoaires. De plus, nous avons, pour la première fois, identifié par amplification et séquençage des gènes codant pour les ARNr 16S, Trichomonas vaginalis associé à Pneumocystis carinii, au niveau des poumons d'un patient sidéen. Enfin, la dernière partie de notre étude s'est focalisée sur l'analyse phylogénétique de deux enzymes, la fumarase de classe II et la superoxyde dismutase, chez plusieurs espèces de trichomonadines. D'après nos analyses, nous avons suggéré que 1) les séquences des gènes codant pour la fumarase de classe II chez les trichomonadines se groupaient avec certaines séquences homologues de bactéries mais pas avec celles des -protéobactéries comme c'est le cas pour les autres eucaryotes et 2) les gènes codant pour une superoxyde dismutase à fer dimérique pourrait avoir une origine endosymbiotique chez les trichomonadines. Plusieurs autres scénarios évolutifs possibles sont discutés pour chacune de ces enzymes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 132 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 99-132

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.375-A-2002-18
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.