Conception d'un capteur polyvalent en fibres de carbone pour l'analyse et le suivi du moulage RTM de composites à matrice organique

par Anne Laurent-Mounier

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Patricia Krawczak.

Soutenue en 2002

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'essor du procédé RTM (Resin Transfer Molding) pour la fabrication de composites à matrice organique impose le besoin d'une maîtrise croissante de cette technologie dans le respect des contraintes industrielles. L'objectif de cette étude est donc la conception de capteurs électrique et diélectrique en fibres de carbone de suivi et d'analyse des différentes étapes du procédé. La polarisation de la résine soumise à un courant électrique continu limite le développement du capteur électrique d'écoulement de résine. En revanche, l'alimentation du même en courant alternatif, en empêchant la polarisation, permet la conception d'un capteur diélectrique de suivi d'écoulement, qui, intégré dans le moule ou dans les renforts de verre permet également le suivi de réticulation de la résine. Enfin des études de faisabilité ont été conduites pour évaluer l'aptitude des fibres de carbone à suivre l'épaisseur des renforts dans leur phase de préformage et les endommagements multiaxiaux dans les pièces en service.

  • Titre traduit

    Multipurpose carbon fiber sensor design for analysis and monitoring of the RTM molding of polymer composites


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (108 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 104-108

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2002-383
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.