Étude de nouveaux retardateurs de flamme pour étoffes cellulosiques : formulations, procédés, caractérisation et durabilité

par Edwige Lecœur

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Serge Bourbigot et de René Delobel.

Soutenue en 2002

à Lille 1 .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Study of new flame retardants for cotton textile : formulations, process, characterization and durability


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette étude concerne l'ignifugation de tissu de coton par des retardateurs de flamme (FR) phosphorés, azotés. Une comparaison de FR commerciaux (ignilys, pyrovatex, proban, aflamman) est présentée quant à leur performance au feu et à leur durabilité à l'eau. De nouvelles molécules organiques à base de guanidine et d'aminosilane sont testées en tant que FR. Des formulations sont développées et caractérisées par infrarouge, analyse microcalorimétrique différentielle, RMN mettant en évidence leur structure chimique et leur capacité à agir en tant que FR. Ces nouvelles formulations donnent de bonnes propriétés retardatrices de flamme pour les étoffes de coton. Le toucher est caractérisé par des tests Kawabata. Il est peu modifié, sauf dans le cas de solution d'aminosilane en milieu basique. Le coton traité par des solutions d'aminosilane dégage peu de fumées lors de sa combustion. La tenue à l'eau du FR à base de guanidine est améliorée par l'addition de mélamine.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 156-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2002-259
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.