Réseau optique de pièges annulaires pour atomes froids : premiers pas vers la réalisation d'un ordinateur quantique

par Benoît Depret

Thèse de doctorat en Physique atomique

Sous la direction de Philippe Verkerk.

Soutenue en 2002

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse propose une étude expérimentale de la dynamique d'atomes de césium refroidis par laser dans un réseau optique à géométrie annulaire. Notre dispositif pourra à terme être utilisé pour réaliser une porte logique quantique, en agissant de façon conditionnelle sur les atomes, permettant ainsi d'envisager la réalisation d'un ordinateur quantique avec des atomes froids. Après avoir rappelé les concepts essentiels concernant les ordinateurs quantiques, le refroidissement d'atomes par laser et les réseaux optiques, nous détaillons le principe de la réalisation de notre réseau optique de pièges annulaires et son application en tant que porte logique quantique. La réalisation expérimentale du potentiel lumineux correspondant à partir des sources lasers constitue la majeure partie du travail effectué. En particulier, nous avons étudié, d'abord, la diffraction d'un champ laser par une lentille conique -appelée axicon - pour générer le faisceau annulaire à la base de notre expérience. Enfin, nous caractérisons expérimentalement la dynamique des atomes froids dans le potentiel annulaire. Des simulations numériques ont alors été développées pour modéliser et interpréter leur comportement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 241-248

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2002-95
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.