Conception et exploitation des systèmes flexibles de production manufacturière : introduction des tâches de transport

par Imen Chaieb

Thèse de doctorat en Productique, automatique et informatique industrielle

Sous la direction de Jean-Claude Gentina et de Ouajdi Korbaa.

Soutenue en 2002

à Lille 1 .


  • Résumé

    Deux parties sont développées dans ce mémoire : primo, la conception de systèmes de transport, et plus particulièrement, une étape intermédiaire du processus de conception, qui porte le nom d'agencement intracellulaire des machines, secundo, l'exploitation des SFPM avec prise en compte des tâches de transport. Le but de la première partie est de fournir un agencement de machines qui soit approprié à une production donnée et qui minimise les temps de transport. Nous avons ensuite pris en compte différents types de flexibilité du système de transport et du système de production : flexibilité des gammes opératoires, multiplicité des ressources de transformation, et installation de raccourcis dans les cellules de fabrication. Nous avons fourni, pour chaque type de flexibilité, une méthode de résolution, et développé un algorithme dans le but de résoudre le problème d'agencement pour des systèmes de production et de transports flexibles. La deuxième partie a pour objectif d'élaborer une commande prévisionnelle, déterministe et cyclique des SFPM. D'abord, nous fournissons une approche de résolution hiérarchisée afin de résoudre le problème de planification fine dont une formulation théorique a été fournie par H. Camus. En transformant le problème multicritères en un problème mono-critère, il devient possible de le résoudre. Le critère retenu pendant cette étape consiste en une minimisation du temps total de production. Puis, nous introduisons les durées des opérations de transport lors de la linéarisation des gammes et la formation des regroupements cycliques. Sous la contrainte du respect du temps de cycle déjà optimisé pendant la planification fine de la production, le critère de la minimisation de la borne inférieure d'en-cours est retenu est celui de la minimisation de la borne inférieure d'en-cours. Nous présentons à la fin une heuristique d'ordonnancement des tâches de transport. Le critère étant le nombre d'en-cours dans le système.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 180-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2002-83
  • Bibliothèque : Ecole Polytechnique de l’Université François Rabelais . Départements Electronique et Energie, Informatique, Mécanique et Systèmes. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : DI-TH-660
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.