Méthode de calcul du bruit des avions dans les logements

par Jean-François Rondeau

Thèse de doctorat en Acoustique

Sous la direction de Jean Hardy.

Soutenue en 2002

à Le Mans .


  • Résumé

    L’originalité du travail présenté ici a été de proposer une méthode de calcul du bruit des avions, non pas seulement à l’extérieur comme cela se fait habituellement, mais jusque dans les logements en estimant la transmission au travers des fenêtres. En combinant une approche géométrique pour la propagation extérieure et une approche modale pour la description des locaux, des fenêtres et des balcons, l’approche GRIM a permis d’obtenir de bons résultats prédictifs pour les simples vitrages, en comparaison à des mesures in-situ, ainsi que des mesures par vélocimétrie laser réalisées en laboratoire. Il en ressort que la directivité de l’onde incidente sur l’isolation acoustique d’un vitrage est très importante et peut être particulièrement pénalisante pour les ondes rasantes comme peuvent l’être celles issues des avions. Pour le cas des doubles parois le modèle modal de doubles plaques sans liaison est insuffisant même en jouant sur les différentes combinaisons de conditions aux limites canoniques possibles. Toutefois la fiabilité du modèle permet d’envisager son extension à d’autres types d’éléments de façade, en abordant différemment les cas des doubles parois.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 101-106

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002LEMA1013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.