Éthologie artificielle et contrôle auto-adaptatif dans les systèmes d'agents réactifs : de la modélisation à la simulation

par Stéphane Calderoni

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Henri Ralambondrainy.

Soutenue en 2002

à La Réunion .


  • Résumé

    La construction de systèmes multi-agents n'est pas une tâche simple. Si le concepteur est libre de créer de véritables laboratoires artificiels, il doit aussi en expliciter les moindres composants et leurs interactions. Rien ne nous dit cependant comment spécifier le comportement de chaque individu pour obtenir un comportement collectif émergent souhaité. La thèse propose une approche de cette problématique autour d'un modèle et d'une méthodologie pour la construction de système de simulation multi-agents, dans le cadre expérimental de la robotique collective. Un moteur de simulation est décrit en détail, ainsi que son implantation logicielle en Java. En s'appuyant sur une analyse approfondie du problème de contrôle, la thèse propose également une méthodologie de conception pour l'ingénierie du comportement à travers la construction d'un modèle comportemental fondé sur l'intégration de classifieurs génétiques et d'algorithmes d'apprentissage par renforcement.

  • Titre traduit

    Artificial ethology and auto-adaptive control in multiagent reactive systems


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-175 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 169-175

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.