Etude de la distillation membranaire sous vide pour le dessalement d'eau de mer : de l'analyse des mécanismes de transfert à l'optimisation énergétique du procédé

par David Wirth

Thèse de doctorat en Énergétique et transferts

Sous la direction de Corinne Cabassud.

Soutenue en 2002

à Toulouse, INSA .

  • Titre traduit

    Study of vacuum membrane distillation for seawater desalination : from an analysis of transfer mechanisms to the energy optimisation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est d'étudier la faisabilité du procédé de distillation membranaire sous vide (DMV) pour le dessalement d'eau de mer. Une première partie expose différents résultats expérimentaux obtenus avec des modules de distillation composés de fibres creuses méso-poreuses. Deux configurations, interne/externe et externe/interne, ont été étudiées afin d'évaluer l'influence de l'hydrodynamique sur le transfert de chaleur et de matière. L'influence de la polarisation de concentration et de température sur le flux de perméat a été caractérisée expérimentalement. En deuxième partie de l'étude, une modélisation des phénomènes de transfert a été développée et validée par des résultats expérimentaux. Les profils longitudinaux de température et de concentration ont été considérés. Deux installations industrielles ont été considérées et une analyse énergétique a permis de conclure sur les possibilités de la DMV pour le dessalement d'eau de mer en comparaison avec l'osmose inverse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 204 - [30] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-204

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002/677/WIR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.