Etude d'antennes à résonateur diéléctrique à l'aide de la FDTD (Méthode des Différences Finies dans le Domaine Temporel) et de la MR/FDTD (Méthode des Différences Finies dans le Domaine Temporel à régions multiples

par Alexandre Laisné

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Électronique. Éléctroénergétique

Sous la direction de Raphaël Gillard.

Soutenue en 2002

à Rennes, INSA .

  • Titre traduit

    Study of Dielectric Resonator Antennas (DRA) using FDTD (Finite Difference Time Domain Technique) and MR/FDTD (Multiple Region Finite Difference Time Domain Technique)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les Antennes à Résonateur Diélectrique (DRA) représentent une nouvelle classe d'éléments rayonnants aux propriétés particulièrement intéressantes. Elles présentent en effet une large bande passante intrinsèque, associée à des pertes plus faibles que les antennes imprimées classiques. Dans le cas de notre étude, leur synthèse a été effectuée à l'aide de la Méthode des Différences Finies dans le Domaine Temporel (FDTD), qui permet de les simuler sur un spectre très large et de prendre en compte leur caractère volumique. Plusieurs structures originales ont ainsi été proposées et validées, parmi lesquelles une structure " double substrat " à polarisation linéaire, large bande et particulièrement robuste. L'application de métallisations parasites sur le résonateur pour exciter une polarisation circulaire a aussi fait l'objet d'investigations. Des maquettes avec une métallisation parasite gravée sur le résonateur, ou encore des plots métalliques gravés sur le plan de masse ont permis de valider le principe exposé. Dans un deuxième temps, une formulation Multi-Région de la FDTD (MR/FDTD) a été proposce pour la simulation de DRAs environnés. Des techniques de compression combinant multirésolution et interpolation linéaire 2D ont été implantées dans le calcul des interactions entre les volumes, afin d'en diminuer significativement le coût en ressources informatiques. La flexibilité de la MR/FDTD ainsi obtenue a été illustrée au travers de nombreuses stratégies de simulation La MR/FDTD " multirésolution " a finalement été évaluée pour le traitement d'un réseau linéaire plan E de 8 DRAs. Durant cette thèse, deux études ont par conséquent été menées en parallèle, portant d'une part sur les outils de simulation, et d'autre part sur leur application à la synthèse de DRAs et les technologies mises en oeuvre pour leur réalisation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 62 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MAG 04443
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.