Modélisation des écoulements turbulents à faibles Reynolds par la méthode des éléments finis

par Fatiha Benabid

Thèse de doctorat en Sciences appliquées, génie mécanique, construction mécanique

Sous la direction de Gouri Dhatt et de Claire Deschênes.


  • Résumé

    L'étude des écoulements turbulents à faibles nombres de Reynolds avec le modèle kappa - epsilon pose un problème de positivité qui est encore le souci majeur de ces modèles. Dans cette étude nous proposons une réorganisation et une linéarisation des équations de transport de kappa et de epsilon qui assure la positivité du schéma discrétisé. La condition aux limites sur epsilon peut également générer des solutions négatives dans la région de paroi. Une étude de cette condition est faite et de nouvelles conditions tirées d'un développement en séries de Taylor de kappa et de epsilon sont proposées. Une comparaison de leur influence sur la vitesse de convergence est également présentée. La fonction d'amortissement f peut également poser des problèmes de stabilité. Sa définition devient complètement erronée en absence de zones universelles, comme c'est le cas en présence de parois mobiles. Une expression tirée d'une simulation directe et adaptée au modèle de turbulence utilisé est proposée. Les exemples numériques traités montrent la stabilité du schéma numérique et la rapidité de la convergence

  • Titre traduit

    Modelisation of turbulent flows at low Reynolds numbers with the finite element method


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (22f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 620 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.