Elaboration d'aliments artificiels pour l'élevage de la coccinelle prédatrice Harmonia axyridis (Col. : Coccinellidae) : analyse des besoins nutritionnels, contrôle des caractéristiques biologiques et biochimiques des insectes produits

par Olivier Specty

Thèse de doctorat en Biologie des interactions

Sous la direction de Simon Grenier et de Gérard Febvay.


  • Résumé

    H. Axyridis consomme naturellement des pucerons et peut être élevée sur les œufs du Lépidoptère Ephestia kuehniella comme aliment de substitution. La disponibilité d'un aliment artificiel performant conditionne la production de masse pour une utilisation en lutte biologique à grande échelle. Le développement complet a été obtenu avec un aliment empirique et un aliment synthétique élaboré à partir de la composition des œufs d'E. Kuehniella. L'amélioration itérative des aliments a été réalisée par comparaison des compositions biochimiques des coccinelles élevées sur ces aliments et sur l'aliment de substitution. Avec l'aliment empirique le rendement en adultes atteint 80%, avec des durées de développement plus longues (de 30%) et des poids plus faibles (de 25%) par rapport aux témoins. Le rendement en adulte est de 30% avec l'aliment synthétique. La prise de nourriture semble être le facteur limitant l'amélioration des performances biologiques. Ces aliments sont aussi des outils d'étude de la physiologie digestive d'H. Axyridis.

  • Titre traduit

    = Elaboration of artificial diets for rearing the predacious ladybeetle Harmonia axyridis (Coleoptera : Coccinellidae) : analysis of the nutritional needs, control of biological and biochemical characteristics of reared insects.


  • Résumé

    Harmonia axyridis feeds on aphids in the wild but can be bred on Ephestia kuehniella eggs as substitution prey. The availability of an efficient artificial food governs the mass production for large scale biological control. The whole development was obtained with an empirical diet and a synthetic diet designed from E. Kuehniella egg composition. The iterative improvement of these foods was performed after comparing the biochemical compositions of ladybeetles bred on them or on E. Kuehniella eggs. With the empirical diet the adult yield reached 80 % with development time longer (+30 %) and lower weights (–25 %) compared to reference. The adult yield is only 30 % on synthetic diet. The food intake seems to be the limiting factor in the improvement of biological parameters. These diets are good tools for further studies of the digestive physiology of H. Axyridis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 151-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(3001)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.