Incidence des dynamiques d'acteurs sur le service de gestion des déchets ménagers en France et en Corée du sud

par Jong-Hwan Kim

Thèse de doctorat en Conception en batiment et techniques urbaines

Sous la direction de Henri Botta.


  • Résumé

    L'observation des services de gestion des ordures ménagères en France et en Corée du sud montre une évolution rapide et profonde depuis le début des années 1990. Cette évolution conduit à un changement de la nature de ce service public. Le système qui sous-tend ces services dans les deux pays peut apparaître de même nature notamment à travers le système technique. Toutefois, l'étude comparative présentée dans le mémoire fait apparaître des différences remarquables notamment en ce qui concerne l'organisation du service et le rôle des acteurs. La dynamique des acteurs est analysée dans chaque contexte économique, politique et social, au plan national et au plan local à travers les cas du Grand Lyon et du canton d'Anse pour la France, et à travers le cas de la ville de Pucheon pour la Corée du sud. En France, l'évolution de l'organisation du service de gestion des ordures ménagères s'inscrit dans la problématique générale de l'évolution des services publics à vocation territoriale ; problématique du partenariat public-privé où le privé est majoritairement représenté par de grands groupes industriels. Au plan national, notre étude montre que la mise en œuvre des directives européennes en matière de gestion des déchets a été très fortement influencée par la logique industrielle, tandis que les producteurs d'ordures ménagères sont restés au second plan. Les évolutions qui découlent de ce constat à l'échelle du pays ont été analysées dans le cas du Grand Lyon, deuxième agglomération française et dans le cas d'un canton de communes rurales. La Direction de la propreté du Grand Lyon a la particularité de partager sa gestion entre un service public en régie et un service contractualisé avec des entreprises privées. Cet équilibre public-privé favorise l'innovation sous le contrôle d'une autorité publique compétente, dont le paradoxe est de tenir les usagers à l'écart. Dans le canton d'Anse, la création de syndicats intercommunaux a permis à de petites communes l'accès aux innovations industrielles, tout en laissant aux usagers proches de l'autorité communale la possibilité de participer aux décisions. En revanche, la mise en œuvre du plan départemental a tendance à fermer le marché aux petites entreprises et à réduire le dialogue local. En Corée du sud, pays en transition démocratique et en développement économique, l'industrie n'a pour l'instant accédé qu'au seul marché du traitement des ordures sous commande publique. Le cas de la ville de Pucheon montre que l'amont du processus de gestion résulte d'un compromis concerté, voire conflictuel, entre représentants de l'autorité publique, usagers et petites entreprises. Il est remarquable de noter que cette organisation a jusqu'à présent conduit au respect des engagements écologiques, à une stabilisation de la production de déchets et au rôle prépondérant du recyclage dans le traitement des déchets ménagers.

  • Titre traduit

    = Stakeholder’s dynamics incidence on the household waste management service in France and in South Korea


  • Résumé

    Observations on the services of household refuse management have showed that France and South Korea marked a rapid and profound evolution which brings a change on this public service since early 1990s. The system which underline these services seems to have the same nature mainly in its technical features. However, the comparative study presented in this thesis discloses some remarkable differences, especially concerning the organisation of the service, on one hand, and the role of the stakeholders, on the other. The dynamics of the stakeholders involved is analysed on the economic, political basis as well as on the exisiting social contexts at the national and local levels respectably, and this by focussing on the cases of the Grand Lyon and the canton of Anse, concerning France and that of Pucheon city concerning South Korea. In France, the evolution of the organization of services concerning household refuse is inscribed within the general system related to the evolution of the local utility services with a public-private partnership, where the private is represented by a few big industrial groups. At the national level, our study indicates that the application of the European directives concerning waste management was highly influenced by industrial logic, whereas the role of household waste producers remains modest. We have observed evolutions at the national level and analyse the cases of the Grand Lyon, the second biggest city of France and that of Anse, a rural canton. A particularity of the Cleansing Department of the Grand Lyon is its management which is shared by a service under public control and contracting-out to private enterprises. This public-private equilibrium enhances innovations under the control of a competent public authority, which brings about the paradox to keep the users aside. In the canton of Anse, the creation of inter-municipal syndicates permits the smallest communities to access industrial innovations, also permits users, who are closer to the community authorities, to influence the decisions more closely. On the other hand, the application of the provincial plan tends to marginalize the small enterprises in the service market and to reduce the local dialogues. In South Korea, a country on democratic transition and economic development, the industries participate only in the treatment sector of wastes management according to public request. The case of the city of Pucheon indicates that the management process has been resulted from a concerted compromise - even contentious – among the representatives of public authority, users and small enterprises. It is interesting to note that this organization until now keeps the engagements which respects ecology, the stabilization of waste production and the dominant role of recycling in the household refuse management.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(397 p).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 363-377

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2642)
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 19719-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.