Étude des odeurs de matériaux polymères de l'habitacle automobile : application des techniques de la métrologie sensorielle

par Sandrine Garrigues

Thèse de doctorat en Sciences des procédés

Sous la direction de Antoine Gaset.

Soutenue en 2002

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    La part croissante dans l'habitacle automobile de matériaux polymères est responsable d'émissions odorantes. Aussi, les COVs de 3 types de matériaux plastiques, parmi les plus employés-TEP, PP et PU- ont été étudiés au moyen des techniques de la métrologie sensorielle. La génération d'espace de tête a d'abord été optimisée et l'ateinte de l'équilibre thermodynamique s'est révélée vérifiée par un suivi cinétique. Dans un second temps, les différentes matières plastiques ont été analysées par 4 systèmes "nez électroniques", basés sur 2 dispositifs de détection : les capteurs QMB et la spectrométrie de masse directe. Subséquemment, une analyse sensorielle par un panel d'experts a permis de qualifier les odeurs émanant de ces matériaux tandis que l'identification des composés volatils a été accomplie par analyse CPG/SM. Enfin, la confrontation des 3 types de données obtenues a mis en évidence l'existence de corrélations et l'intérêt des "nez électroniques" pour le secteur automobile.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (393 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.363-393

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2002 GAR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.