Étude de la corrosion sous contrainte des alliages 690 et 600 en milieu primaire de R. E. P. : influence des procédés de fabrication des tubes de générateur de vapeur sur la phase d'amorçage

par Jérôme Panter

Thèse de doctorat en Science et génie des matériaux

Sous la direction de Eric Andrieu.

Soutenue en 2002

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    A ce jour, les causes de la fissuration par CSC en milieu primaire de l'alliage 600 et de la résistance de l'alliage 690 ne sont toujours pas comprises. L'influence de la gamme de fabrication sur la sensibiblité de ces alliages est également très peu connue. Dans ces conditions, il est difficile d'apprécier la marge de sécurité offerte par l'alliage 690, aujourd'hui massivement utilisé dans les réacteurs à eau pressurisée. Cette étude a pour objectif d'apporter des éléments discriminants vis à vis des mécanismes proposés pour expliquer la fissuration de l'alliage 600 en milieu primaire. Pour ce faire, une caractérisation détaillée des couches d'oxydes mais également des conséquences de la croissance de ces couches sur les matériaux sous-jacents, a été réalisée pour les 2 matériaux concernés. Cette étude a également pour mission d'évaluer l'influence de la gamme de fabrication sur la sensibilité des 2 alliages étudiés. Pour cela une caractérisation détaillée des surfaces industrielles internes des tubes de GV a été réalisée. Ensuite des essais de corrosion sous contrainte ont été réalisés pour évaluer la nocivité des défauts observés sur ces 2 types de couches superficielles. Les résultats obtenus plaident pour un mécanisme de fissuration reposant sur l'oxydation interne du matériau. En ce qui concerne les surfaces industrielles, l'élaboration des tubes est susceptible d'engendrer la formation d'une couche superficielle où les propriétés du matériau sont différentes de celles du matériau de coeur.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.156-166

Où se trouve cette thèse ?