Planification possibiliste d'un grand projet industriel s'appuyant sur l'approche de la chaîne critique

par Pierre Bonnal

Thèse de doctorat en Systèmes industriels

Sous la direction de Didier Gourc et de Germain Lacoste.

Soutenue en 2002

à Toulouse, INPT .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les planificateurs de projet ont parfois à faire face à de difficiles dilemmes lorsqu'ils ont à choisir un outil de planification approprié à leurs projets : les modèles trop simples sont sources de confusions, ceux plus sophistiqués s'avèrent finalement inutiles à cause de leur piètre réactivité. Les approches de la chaîne critique et de planification floue peuvent constituer un bon compromis. Prises séparément, elles peuvent sembler théoriques, mais lorsqu'utilisées conjointement elles s'avèrent être complémentaires et fournissent un cadre de planification très bien adapté aux grands projets industriels. Après une revue des diverses approches de planification floue, cette thèse propose un environnement de planification multi-niveaux complet, pour la planification de grands projets industriels. Des chercheurs ont récemment mis en évidence que dans un environnement de planification possibiliste, l'identification des activités critiques constituait un problème qui ne pouvait être résolu en un temps de calcul polynomial. Un algorithme est proposé pour fournir une approximation à l'ensemble des activités critiques d'un projet. Les descripteurs linguistiques sont au nombre des fonctionnalités intéressantes que propose la théorie des ensembles flous. Des descripteurs linguistiques temporels de dates et de durées sont aussi proposés pour la quantification des informations au niveau du planning de coordination, et pour la restitution de celle-ci à l'issue de l'exercice de planification. Enfin, une arithmétique floue atténuatrice de l'imprécision est proposée afin que les résultats des calculs soient exploitables.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XVIII-203 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-150. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02INPT001H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.