Développement et modélisation de procédés de chromatographie préparative avec éluant supercritique : modes élution et lit mobile simulé

par Félicie Bonnefis Denet

Thèse de doctorat en Biotechnologies et industries alimentaires

Sous la direction de Jean-Marc Engasser.

Soutenue en 2002

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    De par leurs propriétés spécifiques (faible viscosité, diffusivité élevée), les fluides supercritiques peuvent être une alternative intéressante aux solvants liquides dans les procédés de chromatographie préparative. De plus, la forte variation de la densité et donc de la force éluante de ces solvants avec la pression ouvre des perspectives nouvelles. En particulier, dans le procédé de Lit Mobile Simulé (LMS) les fluides supercritiques permettent de réaliser un gradient de force éluante en diminuant la pression dans les zones du lit. La force éluante de la phase mobile peut donc être ajustée en fonction de l'objectif de chaque zone et ainsi améliorer les performances du procédé en terme de productivité et de consommation d' éluant. L 'intérêt d'utiliser ces fluides dans les procédés de chromatographie préparative a été validé sur deux exemples: La purification d'ester d'acide Eicosapentaénoique à une pureté supérieure à 95% par chromatographie d' élution, la phase mobile étant uniquement composée de CO2. Des conditions de séparation satisfaisantes ont été définies et ont permis d'obtenir une productivité de 0. 4 kg EPA purifié /kg phase stationnaire/jour. De plus, l'étude des conditions de piégeage du produit purifié dans les séparateurs cycloniques a mis en évidence une forte influence du débit et de la température sur l'efficacité des séparateurs. La séparation d'énantiomères par un procédé de LMS avec éluant supercritique en utilisant comme éluant un mélange CO2/Ethanol. Des conditions précises de débit ont permis d'obtenir les deux énantiomères à des puretés supérieures à 97% à la fois en mode isocratique (pression constante de 200 bar dans toutes les zones du lit) et en mode gradient de pression (200 bar en zones. 1 et 2, 150 bar en zones 3 et 4). Ces tests ont permis de montrer l'intérêt de cette dernière configuration puisque la productivité a été multipliée par trois et la consommation d'éluant a été réduite d'un facteur 1. 6.

  • Titre traduit

    Preparative supercritical fluid chromatography processes development and modelling : elution and simulation moving bed modes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. [27 p.]

Où se trouve cette thèse ?