Corrosion sous contrainte des aciers au C-Mn en milieu méthanol : étude des paramètres influents sur les mécanismes d'amorçage et de propagation des fissures pour la définition d'un test de classification des aciers

par Elodie Risson

Thèse de doctorat en Science et génie des matériaux

Sous la direction de Thierry Magnin.

Soutenue en 2002

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail s'inscrit dans l'étude d'un cas de fissuration par CSC rencontré sur des citernes-propane en acier au C-Mn. Les fissures de CSC sont localisées dans une zone baignée par le méthanol préalablement introduit pour piéger l'eau résiduelle et éviter les phénomènes de givrage de gaz. L'objectif de cette étude est de déterminer les mécanismes d'amorçage et de propagation des fissures engagés dans l'endommagement par CSC pour la définition d'un test de classification des aciers vis à vis de leur résistance à la CSC en milieu méthanol. Nous nous sommes intéressés dans un premier temps au comportement électrochimique des aciers en milieu méthanol pollué par de faibles teneurs en eau et acide formique. L'étude montre qu'en milieu aéré, l'acier présente une passivité médiocre et favorable au développement d'une corrosion localisée. Nous montrons ensuite que l'amorçage des fissures à potentiel libre est basé sur un mécanisme de dissolution anodique. La localisation de la dissolution anodique, à travers des effets d'interactions corrosion-déformation, conduit à la formation d'un embryon de fissure et permet à l'hydrogène lié à la réaction cathodique couplée, de pénétrer de manière très localisée dans le matériau. L'hydrogène, au travers des effets d'interactions hydrogène/plasticité est quant à lui responsable de l'avancée de la fissure. A partir de l'étude des mécanismes de fissuration réalisée sur différentes microstructures d'aciers au C-Mn, nous avons défini le rôle des carbures et des phases carburées dans l'endommagement par CSC et préconisé l'emploi de microstructures présentant une meilleure résistance à la CSC. Sur la base de la compréhension des micromécanismes de fissuration, nous avons défini un test de classification des aciers. Ce test est basé sur l'utilisation d'éprouvettes micro-entaillées sollicitées sous contrainte cyclique en dessous de la limite d'élasticité et permet de reproduire de manière accélérée l'endommagement obtenu sur le terrain.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 192 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 188-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/4209
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/4209/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.