Mécanismes d'interactions fluide/structure et de transfert d'énergie en érosion de cavitation

par Guillaume Challier

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides et transferts

Sous la direction de Regiane Fortes-Patella.

Soutenue en 2002

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'érosion de cavitation se caractérise dans un premier temps par une période de marquage sans perte de masse. Afin d'étudier cette phase, une étude locale a tout d'abord été effectuée : une approche énergétique des ondes de surpressions émises lors du collapsus d'une bulle et de leur interaction avec une paroi solide a été réalisée. Cette approche a mis en évidence un paramètre caractéristique du marquage reliant la déformation finale à l'énergie de l'onde impactante ne dépendant que des propriétés mécanique du matériau. Une comparaison expérimentale a donné une première validation de notre modèle local. Nous avons étendu ce modèle à un aspect global avec l'introduction d'une puissance potentielle liée à l'hydrodynamique de l'écoulement cavitant et d'un rendement d'agressivité caractérisant l'agressivité d'un écoulement vis à vis d'un matériau. Une comparaison avec deux expériences menées à EDF a permis de donner une première validation de notre approche.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 245 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 211-219

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/0140
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/0140/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.