Etude du bloc de réception dans un terminal UMTS-FDD et développement d'une méthodologie de codesign en vue du fonctionnement en temps réel

par Eric Batut

Thèse de doctorat en Signal, image, parole, télécom

Sous la direction de Geneviève Jourdain.

Soutenue en 2002

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le déploiement prochain de l'UMTS nécessite le développement de terminaux capables d'embarquer une puissance de calcul supérieure de plus d'un ordre de grandeur à celle embarquée par les terminaux de la génération précédente. L'estimation de canal ayant été identifiée comme une des tâches critiques en terme de complexité calculatoire, une solution originale à ce problème est proposée sous la forme d'un algorithme itératif à suppression de trajets. Cet algorithme, trop complexe, ne permettant pas de travailler avec une valeur élevée du facteur de suréchantillonnage, une version optimisée en a été introduite, dont la complexité varie linéairement avec le facteur de suréchantillonnage, et non plus quadratiquement. De plus, cette optimisation simplifie les opérations effectuées par l'algorithme, rendant ainsi son implémentation sur une architecture hybride matérielle-logicielle plus efficace que sur un seul processus de signal. Une méthodologie de conception au niveau système est ensuite proposée pour réaliser un prototype de cette architecture hybride. Bâtie autour du logiciel N2C, de la société CoWare, elle utilise un langage de haut niveau dérivé du langage C et différents niveaux d'abstractions gérés par un moteur de cosimulation. De sévères incompatibilités logicielles ont empêché la conception du prototype selon la méthodologie proposée, mais des résultats intéressants ont néanmoins été obtenus à partir d'une implémentation purement logicielle de l'algorithme proposé. L'adéquation de la méthodologie proposée à un environnement de prototypage rapide est discutée et des pistes pour la réalisation d'un éventuel démonstrateur sont données.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xiv, 167 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 161-167

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/0035
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/0035/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.