Conception des interfaces sécurisées pour contrôle-commandes de puissance

par Nidal Zaidan

Thèse de doctorat en Micro-électronique

Sous la direction de Michael Nicolaïdis.

Soutenue en 2002

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chaque actionneur d'un système sécuritaire doit être contrôlé par un signal sûr en présence de défaillances (fail-safe), c'est-à-dire que en cas de défaillance son état est soit correct, soit sûr. Les systèmes intégrés auto contrôlables en ligne (self-checking) fournissent des groupes de signaux codés en sortie. Ces groupes de signaux ne permettent pas d'assurer le contrôle direct des actionneurs, car chaque actionneur est contrôlé par un seul signal qui doit être individuellement sûr. A cause de cette exigence particulière, il n'était pas possible d'implémenter en VLSI toutes les parties d'un système sécuritaire. En fait, tous les systèmes sécuritaires existants sont divisés en deux parties : un système auto-contrôlé (self-checking) ou tolérant aux pannes (qui utilise par exemple un code détecteur d'erreur, une technique de duplication, triplication ou un processeur codé), et une interface fail-safe utilisant des composants discrets. Cette interface transforme les sorties du système de traitement en signaux fail-safe. Outre l'inconvénient des interfaces à composants discrets d'être très encombrantes et coûteuses, la probabilité de défaillance est augmentée et la durée de vie (MTTF) du système est diminuée dans ce cas par rapport à l'implémentation VLSI, ce qui limite la disponibilité du système. Il est donc intéressant d'intégrer en VLSI les interfaces fail-safe, capables d'assurer le contrôle sécuritaire des actionneurs. Dans cette mémoire, nous présentons une interface sécurisée de puissance réalisée en technologie de puissance intelligente. Cette interface transforme les signaux de contrôles codés en fréquence en signaux de puissance pour le contrôle sécuritaire des actionneurs dans les transports ferroviaires. Elle repose sur l'utilisation du concept de fail-safe, et d'autocontrôlable pour atteindre un haut niveau de sécurité.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 118 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 112-115

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/0034
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/INPG/0034/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.