Etude de la relation entre certains facteurs alimentaires et le risque de tumeurs colorectales

par Emmanuelle Kesse

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Nutrition humaine

Sous la direction de Françoise Clavel.


  • Résumé

    Les facteurs alimentaires intervenant aux différents stades de la cancérogenèse colorectale (petit adénomes, gros adénomes et cancer colorectal) ont été étudiés à partir des données françaises de l'étude E3N. L'étude E3N (Etude Epidémiologique auprès de femmes de l'Education nationale) composante française de l'étude EPIC (European prospective into Cancer and Nutrition) porte sur 100 000 femmes, âgées de 40 à 65 ans en 1990, adhérentes de la Mutuelle Générale de l'Education Nationale. Les données alimentaires, recueillies par un auto-questionnaire, sont disponibles pour 75 000 femmes. Les 517 sujets ayant développé un adénome entre 1993 et 1997 ont été comparés à 4695 sujets indemnes de polypes (coloscopie déclarée normale). La population d'étude des cancers était constituée de 173 cas de cancer et 64937 sujets indemnes. L'estimation des risques a été modélisée par un modèle de Cox. Des effets délétères de la consommation d'alcool sur la survenue d'adénome et de la consommation de charcuterie sur la survenue de cancer ont été observés. Un apport élevé en calcium était associé à une diminution significative du risque de petit adénome et à une diminution non-significative du risque de gros adénome et de cancer colorectal. Les apports en fibres diminuaient non-significativement le risque d'adénome et de cancer colorectal. Des effets protecteurs, proches de la significativité, des fibres de légumes sur le risque de petit adénome et des fibres de céréales sur le risque de cancer ont été observés. Un effet différent des facteurs alimentaires selon le stade de la séquence adénome-cancer a été confirmé.

  • Titre traduit

    Relationship between some dietary factors and the risk of colorectal tumors


  • Résumé

    Relationships between dietary factors and colorectal tumors (small and large adenoma and cancer) were studied from the French prospective E3Ns' data. The E3N cohort study, E3N is the French component of the European Prospective Investigation into Cancer (EPIC), includes 100 000 women aged 40-65 years at baseline (in 1990) who are covered by the French national teachers' health insurer, MGEN. Dietary data, collected by self-administered questionnaire, are available for 75 000 women. The 517 subjects with adenoma were compared with 4695 polyp-free subjects (colosnoscopy without tumor). Concerning cancer, the 113 cases were compared with 64937 subjects without cancer. Relative risks were calculated by Cox models. An increase in risk of adenoma, respectively cancer, was observed for the subject with the highest alcohol, respectively processed meat, consumption. High intake of calcium was associated with a significant, respectively non-significant, decrease in risk of small, respectively large, adenoma. Fiber intake was showed a non-significantly protective effect in adenoma and cancer risk as were the fiber from vegetables on the adenoma risk and the fiber from cereal on the cancer risk. We confirmed here that dietary factors are different according to the step if the adenoma-carcinoma sequence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 232 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.