Mise en évidence de trois groupes de consommateurs à risque vis à vis de divers contaminants présents dans l'alimentation

par Laure Malmauret-Rossignol

Thèse de doctorat en Sciences médicales. Physiologie et écophysiologie humaine

Sous la direction de Philippe Verger.

Soutenue en 0200

à l'Institut National Agronomique Paris-Grignon .

  • Titre traduit

    Study of three at-risk groups of consumers towards food contaminants


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Certains groupes de population peuvent présenter des habitudes alimentaires specifiques à risque vis à vis de certains toxiques présents dans les aliments. L'analyse des risques est un outil qui permet de réduire au maximum ces risques alimentaires en trois étapes: évaluation des dangers et de l'exposition, gestion des risques et communication des risques. Le présent travail se place dans l'étape d'évaluation de l'exposition, et a pour objectif d'identifier trios de ces groupes de population à risque. La première étude montre qu'à niveau d'exposition égal, les femmes déficientes en fer sont capables d'absorber et d'accumuler plus de cadmium que les femmes ayant un statut en fer satisfaisant. Sans la deuxième étude nous avons montré que l'exposition estimée des consommateurs de pommes biologiques à la patuline dépasse largement la Dose Journalière Tolérable (DJT), et que celle des consommateurs de blé biologique au déoxynivalénol (DON) est très proche de la DJT (88%). Le risque nutritionnel encouru par les populations SDF a été étudié dans la troisième partie du travail. Nous avons montré que face à un risque réel (apport alimentaire en vitamine B6 de la population SDF étudiée inférieur aux Apports Nutritionnels Conseillés chez 78% des hommes et 90% des femmes), l'option de gestion du risque (supplémentation par voie intraveineuse systématique en milieu médical) conduit 50% des sujets à une surexposition dont peut découler des pathologies neuropsychiatriques. En conclusion, ces travaux soulignent l'importance dans les processus d'évaluation du risque, d'étudier spécifiquement des groupes de population vis à vis des risques nutritionnels et toxicologiques car ceux-ci ne peuvent pas, en raison de leur spécificité, être mis en évidence et donc protégée par des études portant sur la population générale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 219 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.