Role de la proteine clink du nanovirus fbnyv : etude des interactions avec des partenaires cellulaires

par MARIE ARONSON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de BRUNO GRONENBORN.

Soutenue en 2002

à l'INAPG .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une caracteristique commune des virus a adn est leur dependance vis-a-vis de la machinerie de replication de l'adn de l'hote. L'une des strategies utilisees par ces virus consiste a activer le cycle cellulaire dans des cellules quiescentes. Les nanovirus sont des virus de plante a adn multiples simple brin circulaire qui se repliquent dans des cellules differenciees. L'un des adns genomiques codent une proteine de 20 kda, clink, impliquee dans la creation d'un environnement favorable pour la replication du virus. Nous montrons que clink est capable d'interagir in vitro et par la technique du double hybride chez la levure, a travers un motif lxcxe, avec des membres de la famille du retinoblastome, un regulateur negatif du cycle cellulaire. Cette interaction est correlee a une stimulation de la replication virale. De plus, clink presente une boite f fonctionnelle qui permet l'interaction in planta avec skp1, une proteine impliquee dans la degradation de proteines. L'etude de clink comme modulateur de deux voies de regulation cellulaire a ete entreprise. Nous presentons des resultats concernant l'effet de l'expression de clink dans des tabacs transgeniques et a partir d'un virus heterologue a arn.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 134 p.
  • Annexes : 253 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.