Beiju : la question de la tragédie chinoise dans le théâtre des Yuan (1279-1368)

par Isabella Falaschi

Thèse de doctorat en Littérature chinoise

Sous la direction de Jacques Pimpaneau.

Soutenue en 2002

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    La présente étude invite à une réflexion sur l'existence de véritables "tragédies" (beiju) chinoises dans le théâtre de la dynastie des Yuan (1279-1368). Importé de la tradition littéraire critique occidentale et introduit en Chine par le critique Wang Guowei au XXe siècle, ce néologisme, beiju, transcrit tant l'idée de la tragédie occidentale que les drames du théâtre chinois centrées sur la souffrance humaine. Le premier chapitre est consacré à la présentation des origines du théâtre chinois et des conventions des pièces zaju des Yuan. Le second chapitre analyse onze drames historiques du corpus des Yuan désignés par les critiques colle des beiju en raison du sérieux de leur ton et du pathétique de leur thème. Dix-huit drames socio-familiaux et judiciaires classifiés comme beiju sont au centre de l'attention du troisième chapitre. Le quatrième chapitre est consacré à l'examen des interprétations critiques (du 14ème au 20ème siècle) sur le théâtre des Yuan à travers trois lignes interprétatives : celle qui nie cette correspondance et celle qui préfère parler d'une "tragédie typiquement chinoise". Dans le cinquième chapitre, enfin, nous avons cherché à décliner les concepts et les analogies auxquelles le terme "beiju" renvoie, mettant en doute la possibilité que l'on parler de "tragédies chinoises". Cette investigation sur la notion de la tragédie dans le corpus dramatique des Yuan a pour objectif de souligner les risques de supposer a priori pertinentes des expressions littéraires et des catégories philosophiques occidentales dans l'étude de certains aspects de la culture chinoise.

  • Titre traduit

    Beiju : the question of the Chinese tragedy in the theatre of the Yuan dynasty (1279-1368)


  • Résumé

    This dissertation is an attempt to probe into the validity of the widely accepted notion that "tragedies" (beiju) exist in the theatre of the Yuan dynasty (1279-1368). This neologism, beiju, imported from Western literary theory into China by Wang Guowei, a leading critic of the early 20th century, communicates either the notion of the Western tragedy or the plays of the Chinese theatre that revolve around human suffering. The first chapter presents the origins of Chinese theatre and the conventions of the Northern drama (zaju) of the Yuan period. Chapter II analyses eleven historical plays of the Yuan corpus designated as beiju by the critics because of the seriousness of their tone and the intensity of their pathos. In chapter II, we focus our attention on eighteen social and courtroom plays that are also classified as beiju. Chapter IV reviews the literary criticism on Yuan drama (from 14th to 20th century). The opinions of the 20th century specialists are divided into three categories : those who admit the existence of tragedies in Chinese drama, those who deny it, and those who claim that 'tragedy' does exist in Chinese drama but with its own distinctive features. In the last chapter, we revisit, in the light of the preceding discussion the concepts and analogies labelled beiju and argue that the term 'tragedy' misrepresents Chinese drama. This investigation on the notion of tragedy of the Yuan plays aims to highlight the risks of applying a priori familiar Western literary expressions or philosophical categories to the study of certain aspects of Chinese culture.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (551 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 507-549 : contient aussi des références en caractères chinois.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.315
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.316
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.315
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.316
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.