Du Vietnam au quartier latin : les intellectuels et la contestation : Mai 68 et ses prodromes en France

par Bernard Brillant

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-François Sirinelli.

Soutenue en 2002

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    C'est sous le signe de l'essor des sciences humaines marquées par le succès du structuralisme, de l'effervescence des débats autour d'un marxisme revisité, de l'avant-gardisme culturel et politique, des luttes contre la guerre du Vietnam, et de la crise de l'Université, sur fond de " montée de la jeunesse ", que se développe, dans les années soixante, une pensée critique puis une contestation qui explose en mai-juin 1968. Ayant apporté à celle-ci une partie de sa légitimité, les intellectuels n'en voient pas moins leur statut de spécialistes des "choses de l'esprit"et leur fonction de médiateur contestés. L'occupation des établissements d'enseignement supérieur et de certains lieux symboliques de la création littéraire ou artistique, durant quelques semaines, donne lieu à un vaste travail de remise en cause d'un rapport à la culture fondé sur le modèle enseignant-enseigné, créateur-consommateur, mais aussi à la refonte des structures qui organisent leurs activités professionnelles. Les mois qui suivent Mai 68 sont consacrés à un travail d'interprétation qui cristallise durablement les représentations de l'événement autour du concept de " contestation ". A travers ce foisonnement éditorial, les intellectuels s'interrogent sur leur statut et leur fonction, témoignant ainsi d'une crise de leur légitimité. Les réponses qu'ils y apportent révèlent le trouble et les fractures qui traversent l'intelligentsia française après le printemps 1968.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses universitaires de France à Paris

Les clercs de 68


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1106 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11758 (1)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11758 (2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 11758 (3)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 515-1
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 515-2
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : FNSP 4 Coll 3656 515-3
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Les clercs de 68
  • Dans la collection : ˜Le œnoeud gordien , 1629-4920
  • Détails : 1 vol. (629 p.)
  • ISBN : 2-13-053949-1
  • Annexes : Bibliographie p. [571]-600. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.