L'institution littéraire en Afrique noire contemporaine : le cas du Cameroun

par Pierre Fandio

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Nabile Farès.

Soutenue en 2002

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    Cette étude qui s'intéresse à l'institution littéraire camerounaise de la fin de la deuxième guerre mondiale à la veille de l'an 2000, dévoile le schéma général qui sous-tend la production, la diffusion et la consommation du discours littéraire à l'Est et à l'Ouest du Mungo. Ce faisant, elle en détermine les causes endogènes de l'extraversion ambiante. Percevant ainsi l'institution littéraire comme un système, elle analyse les rapports entre les différents éléments qui la constituent d'une part, et entre le système et l'environnement, d'autre part. Elle en déduit les indicateurs de son fonctionnnement. Du fait même de la nature du champ d'investigation, l'approche se situe d'emblée à l'intersection de plusieurs disciplines qui touchent à la vie du livre littéraire. L'étude en arrive à remarquer que, plus d'un demi-siècle après la pose de ses premiers jalons l'avènement d'une institution littéraire autonome au Cameroun demeure toujours un rêve.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 399 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.377-391

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2002/9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.