Sémiologie comparée de l'image en arabe et en français : enjeux didactiques

par Mohammed Al-Khatib

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Jean-Emmanuel Le Bray.

Soutenue en 2002

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    Avec l'apparition des méthodes audiovisuelles, l'image a eu une nouvelle fonction : la traduction intersémiotique. Cette fonction consiste en la possibilité qu'elle offre à l'apprenant d'être sensibililisé au découpage linguistique de l'énoncé. L'hypothèse sur laquelle on s'est basé qui stipule que l'image serait idiomatique au même titre que la langue pour l'écriture et la lecture, reste relative. L'image ne peut pas être tout à fait parallèle au langage. Mais, en général, la lecture, l'écriture et la compréhension de l'image seraient déterminées par la linéarité de l'écriture de la langue support. Pour comprendre l'information apportée par l'image il faut être de la même culture que le public visé ou avoir des connaissances sur leurs valeurs sociales. Dans les méthodes de langue, l'image contribue à faire découvrir à l'apprenant étranger une autre réalité culturelle, et asseoir une identité culturelle chez l'apprenant natif.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 363f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.340-351

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2002/8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.