Production et perception des voyelles au cours de la croissance du conduit vocal : variabilité, invariance et normalisation

par Lucie Ménard

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Louis-Jean Boë.

Soutenue en 2002

à l'Université Stendhal (Grenoble) , en partenariat avec Institut de la communication parlée (Grenoble) (laboratoire) .


  • Résumé

    Plus qu'une simple homothétie, la croissance du conduit vocal représente une véritable anamorphose. De concert avec les modifications anatomiques de l'instrument vocal, les habiletés motrices qui émergent progressivement de même que l'acquisition des capacités perceptuelles soumettent le processus de production et de perception de la parole à l'action de contraintes fort variables. Les objectifs de ce travail consistent à (1) caractériser le développement, plus spécifiquement la croissance du conduit vocal, et déterminer la variabilité induite par ce processus, dans la production des unités vocaliques, (2)à l'aide de la modélisation articulatoire et de tests perceptifs, définir la nature acoustico-perceptive de l'invariance et (3) déterminerles conséquences de la croissance et du développement sur la réalisation de cette invariance. Il ressort que les dimensions perçues d'aperture, de lieu d'articulation et d'arrondissement des voyelles du français sont corrélées aux paramètres F1-F0, F2-F1 (ou F3-F2) et F2' (en Bark). Ces gabarits perceptuels guident la tâche de production de la parole au cours de la croissance. Cependant, les contraintes reliées à la configuration du conduit vocal,au contrôle moteur immature de même qu'à certaines stratégies perceptuelles individuelles chez le jeune enfant font parfois obstacle à l a réalisation de la tâche. Les résultats sont interprétés dans le cadre d'une théorie de la perception pour le contrôle de l'action.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 482 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p.323-351

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2002/2
  • Bibliothèque : GIPSA-lab. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : 2002 MEN

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2002GRE39002
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.