Interruption volontaire de grossesse et précarité sociale, quelle relation ? Une étude de 2874 cas dans la Région Rhône-Alpes (1994-2001)

par Philippe Combes

Thèse de doctorat en Génie biologique et médical

Sous la direction de Jacques Demongeot.

Soutenue en 2002

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Ce travail a eu pour objectif l'étude de la relation statistique entre la demande d'interruption de grossesse et le statut socio-économique de la femme. Cette étude tenait compte de la chronologie des conceptions dans la vie de chaque femme. Méthode : l'échantillonnage a été réalisé de manière consécutive, les données ont été recueillies par entretien semi directif. Lieu : planning Familial et services d'Obstétriques d'un Centre Hospitalier et d'une clinique privée, secteur sanitaire 7 de la région Rhône-Alpes. Sujets : 2641 femmes ont fait la demande d'interruption volontaire de grossesse (IVG) dans les conditions prévues par la législation entre 1994 et 2001. Principales mesures : l'âge des femmes à l'IVG ayant été considéré comme temps de survie, le Risque Relatif (RR) d'interrompre une grossesse non désirée a été estimé entre 4 catégories ordonnées de précarité sociale (PS) (Haute, Sévère, Modérée et Faible). PS a été estimée à partir des données sur l'occupation professionnelle, la composition de la famille, le statut marital, la protection de santé et les caractéristiques sociales du lieu de résidence. Résultats :. En comparaison avec la classe de Haute Précarité , les RR des trois autres classes étaient par ordre décroissant, 3. 3(1. 8-6. 1), 4. 6(2. 5-8. 6) et 7. 2(3. 9-13. 1) avant 18. 5 ans ; 1. 2 (1. 0-1. 5), 2 (1. 4-2. 8), 2. 1 (1. 4-3. 2) de 18. 5 à 19 ; 0. 7 (0. 6-0. 8), 0. 6 (0. 5-0. 8), 0. 4 (0. 3-0. 5) de 19 to 28 ; et 0. 9 (0. 9-1), 0. 7 (0. 6-0. 8), 0. 7 (0. 6-0. 8) après 28 ans. L'utilisation de différentes définition du temps de survie (soustraction du temps de grossesses, ou réinitialisation du risque après chaque avortement, n'a pas été suivi de modifications notables des seuils d'âge, l'amplitude des RR seule a changée ; l'ordre entre les catégories demeure inchangé. Conclusion : La relation statistique entre Précarité Sociale et probabilité de mettre fin à une grossesse non désirée est hautement significative, cependant cette relation ne peut s'interpréter qu'en tenant compte de l'âge et ce, quelque soit le niveau de risque.

  • Titre traduit

    Is request for abortion related to social precariousness ? A study of 2874 requests since 1994 in a county of France


  • Résumé

    Objective : to test the hypothesis that the correlation between legal abortion request and socio-economic conditions has current validity. To better describe this relationship by taking into account the life sequence of events. Design: Consecutive sampling and semi-structured personal interviewing. Setting: Family Planning and department of gynaecology at a general hospital and a private clinic. Subjects: 2641 women applying for legal termination of pregnancy in the first trimester from 1994 to 2001 in the county of Roanne, France. Main outcome measures: Age at abortion being analysis time, the Relative Risk (RR) to have an unwanted pregnancy was estimated among 4 ordinal categories of social precariousness (high, severe, moderate and low SP). Results: SP was estimated according to work, family composition, marital statu, health insurance and neighbourhood characteristics. It correlated to income and home ownership situation. Compared to High SP level considered as reference , RRs for Severe, Moderate and Low SP were respectively equal to 3. 3 (1. 8-6. 1), 4. 6 (2. 5-8. 6) and 7. 2 (3. 9-13. 1) before 18. 5 years of age ; 1. 2 (1. 0-1. 5), 2 (1. 4-2. 8), 2. 1 (1. 4-3. 2) from 18. 5 to 19 ; 0. 7 (0. 6-0. 8), 0. 6 (0. 5-0. 8), 0. 4 (0. 3-0. 5) from 19 to 28 ; and 0. 9 (0. 9-1), 0. 7 (0. 6-0. 8), 0. 71 (0. 6-0. 8) after 28. Under different hypothesis (cumulative time of pregnancy in women life withdrawal or restarting the clock after each event in case of recurrence), the age cut points were slightly modified, the amplitude of RR differed but their order between SP categories were unchanged. Conclusions: Social precariousness has a strong statistical relationship with probability of unwanted pregnancy but in any category the women age might be considered for future comprehensive and deliberate actions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Médecine Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TB02/9020
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-2002-COM
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 1385
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.