Flavivirus : étude d'une cible diagnostique, la région NS codant pour la polymérase et d'une cible thérapeutique, la protéase NS3 du virus Langat

par Natale Scaramozzino

Thèse de doctorat en Génie biologique et médical

Sous la direction de Emmanuel Drouet.

Soutenue en 2002

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Les flavivirus sont des virus responsables d'une considérable morbidité et mortalité dans le monde en causant des encéphalites sévères, des fièvres hémorragiques, ainsi que des symptômes fébriles chez l'homme. L'absence de symptômes cliniques spécifiques pour une infection liée à un virus donné, et la présence simultanée de différents arbovirus dans une même région impose la nécessité de disposer d'un diagnostic de genre par PCR. Parmi les amorces proposées dans la littérature, une seule paire a permis la détection des différents flavivirus testés avec une sensibilité limite de 105 doses infectieuses. ML-1. La PCR semi-nichée développée au laboratoire utilise 2 nouvelles amorces et permet la détection des différents flavivirus avec une sensibilité de moins de 200 doses infectieuses. ML-1. Après le séquençage des produits amplifiés, la construction d'un dendrogramme permet d'orienter le diagnostic vers les principales espèces de flavivirus. Actuellement, il n'existe pas de traitement spécifique des infections à flavivirus. La protéase virale est une cible privilégiée pour ce type de thérapie. La protéase NS3 du virus Langat, virus utilisé comme modèle du virus de l'encéphalite à tiques, a été exprimée, purifiée et son activité enzymatique, sous sa forme recombinante, a été caractérisée. L'activité protéasique a été réalisée par hydrolyse de différents substrats peptidiques chromogéniques. Cette protéase virale clive in vitro les substrats comportant en position P1 un acide aminé basique tel l'arginine ou la lysine. Ces observations sont confirmées par l'étude comparative des sites de clivage naturels au sein de la polyprotéine des flavivirus. Cette protéase recombinante devrait pouvoir être utilisée pour le criblage de molécules antiprotéases utilisables dans le traitement des infections à flavivirus.

  • Titre traduit

    Flavivirus : study of a diagnostic target, NS5 polymerase region and a therapeutic target, NS3 protease of Langat virus


  • Résumé

    Flaviviruses are responsible for considerable morbidity and mortality and may cause severe encephalitis, hemorrhagic fever, hepatitis, and febrile symptoms in vertebrates, including humans (. . . ). Different p-nitroanilide substrates, defined on canonic sequences for their susceptibility to Ser-protease, were applied to the proteolytic assays of the protein. The highest values were obtained from substrates containing an Arg or Lys (amino acid) residue at the P1 position. This purification method will facilitate the future development of reliable testing procedures for anti-proteases directed to NS3 proteins.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 184 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Médecine Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TB02/9004
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.