Modulation des fonctions des cellules présentatrices d'antigènes par le stress oxydant et par le complément

par Olivier Preynat-Seauve

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christian Villiers.

Soutenue en 2002

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Quand elles opèrent, les cellules présentatrices d'antigènes (CPA) sont soumises à des modifications de leurs environnement, en particulier lorsqu'elles sont recrutées au niveau des sites inflammatoires où elles sont exposées à une production d'espèces oxydantes et de fragments actifs du complément. Nous avons analysé les effets du stress oxydant et du complément sur les principales fonctions des CPA. Une première étude indique qu'un hybridome B murin exposé à du peroxyde d'hydrogène (H2O2) a une capacité réduite à présenter des peptides d'antigènes à des lymphocytes T spécifiques. Ce phénomène est la conséquence d'une inhibition des mécanismes intracellulaires d'apprêtement des antigènes puisque le stress induit un ciblage de ces derniers vers des compartiments déficients en molécules impliquées dans le chargement des peptides sur le CMH II. Une seconde étude s'est intéressée aux effets du stress oxydant et du stress hyperthermique sur les principales fonctions des celllules dendritiques(DC). Nous mtrons que des DC murines exposées à H2O2 ou soumises à un choc hyperthermique (42ʿC) et ensuite exposées à une stimulation lipopolysaccharide+anti-CD40 acquièrent normalement un phénotype de cellules matures mais ont capacité de production d'IL-12p70 fortement réduite. Cette inhibition s'accompagne d'une réduction de la capacité des DC à initier une réponse T spécifique. Nous avons complété les travaux précédents par l'étude des liens entre complément et DC. Nous montrons que les DC expriment des récepteurs CR3 incapables d'interagir avec leur ligand iC3b et, de fait, incapables d'influencer la phagocytose de particules opsonisées. Nous démontrons en parallèle que la liaison de iC3b sur CR3 nécessite une coopération entre CR3 et le récepteur CD16 et que cette coopération disparaît au cours de la différenciation des monocytes en DC. Nous identifions donc un nouveau mode de régulation de CR3 par CD16 à l'origine de la perte d'activité de CR3 à la surface des DC.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple (209 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de volume

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/GRE1/0186
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/GRE1/0186/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.