Implication de l'adhérence intercellulaire cadherine-dépendante dans la cancerogenèse vésicale

par Geraldine Levacher

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Daniel Seigneurin.

Soutenue en 2002

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Il est connu que l'adhérence intercellulaire est perturbée dans les pathologies tumorales. La Ecadhérine est une molécule d'adhérence intercellulaire calcium-dépendante dont la fonction est essentielle pour la formation des jonctions adhérentes; elle joue un rôle dans la mise en place et le maintien de la morphologie et de le différenciation épithéliales. Au cours de ce travail nous avons focalisé notre étude sur le système d'adhérence homophilique cadhérine-dépendante dans les carcinomes de la vessie. Les tumeurs vésicales sont un modèle d'étude intéressant; certaines tumeurs sont bénignes alors que d'autres progressent rapidement vers une forme agressive et entraînent le développement de métastases voire le décès du patient. Nous avons observé une diminution d'expression de la E-cadhérine dans des lignées cellulaires tumorales peu différenciées, ce qui est due probablement à une régulation (post)transcriptionnelle. De façon intéressante, la N-cadhérine est exprimée par les cellules invasives, déficietes en E-cadhérine, au niveau des régions de contacts intercellulaires. L'expression de la N-cadhérine pourrait servir de marqueur d'invasion tumorale. Nous montrons qu'elle pourrait participer à des interactions hétérotypiques avec des cellules N-cadhérine-positives des tissus sous-jacents l'urothélium. Dans des tumeurs vésicales humaines, la réduction d'expression des E-cadhérine et P-cadhérine, toutes deux membranaires dans l'urothélium normal, est associée à un fort potentiel de malignité et leur expression a une valeur pronostique ce qui renforce l'intérêt clinique de l'étude de ces molécules. Dans certaines tumeurs infiltrantes, l'expression de la N-cadhérine est détectée au niveau des jonctions intercellulaires et cette expression anormale est corrélée à un stade et grade élevé des tumeurs. Ainsi, l'expression de N-cadhérine de la N-cadhérine par les cellules urothéliales pourrait être un bon indicateur du potentiel agressif des tumeurs.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple (347 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de volume

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/GRE1/0152
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS02/GRE1/0152/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.