La théologie trinitaire d'Athanase d'Alexandrie

par Xavier Morales

Thèse de doctorat en Patristique grecque

Sous la direction de Alain Le Boulluec.

Soutenue en 2002

à Paris, EPHE , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Athanase d'Alexandrie (+373) n'est pas seulement le "défenseur de Nicée". Il est aussi le promoteur d'une description équilibrée et prudente du mystère trinitaire : "Une seule divinité dans une Trinité". En évitant de parler d'une ou de trois hypostases, aussi bien que d'une ou de trois substances, il se tient à distance des extrêmes : la théologie des trois hypostases, professée par la majorité des Orientaux, qui insiste unilatéralement sur la distinction réelle entre les personnes divines, au point de les subordonner les unes aux autres ; et une théologie de l'unique hypostase, qui risque de sombrer dans le sabellianisme en refusant au Verbe une subsistance propre. Cette théologie trinitaire s'élabore dans le sillage du débat sur la réception du symbole de Nicée (325), en particulier autour des années 359-362, lorsque Athanase défend la consubstantialité dans le Traité sur les synodes, et aborde la question pneumatologique dans les Lettres à Sérapion.

  • Titre traduit

    The Trinitarian Theology of Athanasius of Alexandria


  • Résumé

    Athanasius of Alexandria (+373) not only stands as the "Champion of Nicea", but also promoted a careful well-balanced description of the trinitarian mystery : "One godhead in a Trinity". As he speaks neither of one or of three hypostases, nor of one or three substances, he avoids both extreme positions : the three-hypostases theology, professed by a majority of Oriental bishops, insisting so much on a real distinction between the divine persons, as to subordinate them each to each ; and a one-hypostasis theology, which, by refusing a self-subsistence to the Word, nearly falls into sabellianism. This trinitarian theology develops itself during the debates on the reception of the Nicean formula (325), singularly around 359-362, when Athanasius defends consubstantiality in his Treatise on the synods, and deals for the first time with the pneumatological question, in the Letters to Serapion.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Institut d'études augustiniennes à Paris

La théologie trinitaire d'Athanase d'Alexandrie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (476, 129 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-124

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 337 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2006 par Institut d'études augustiniennes à Paris

Informations

  • Sous le titre : La théologie trinitaire d'Athanase d'Alexandrie
  • Dans la collection : Collection des études augustiniennes , 180 , 1158-7032
  • Détails : 1 vol. (609 p.)
  • ISBN : 2-85121-213-3
  • Annexes : Bibliogr. p.[ 571]-583. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.