Le problème des universaux dans l'Isagogè de Porphyre selon quelques commentateurs latins du XIIIe siècle (Pseudo-Robertus Anglicus, Jean le Page, Nicolas de Paris et Robert Kilwardby) : édition critique sélective, traduction française, analyses structurelle et formelle et étude historico-philosophique

par David Piché

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain de Libera et de Claude Lafleur.

Soutenue en 2002

à Paris, EPHE en cotutelle avec Québec (Québec), Université Laval .


  • Résumé

    Notre connaissance de l'histoire du problème des universaux, tel qu'il fut initialement formulé par Porphyre, souffre d'une importante lacune : nous ne savons strictement rien concernant le traitement que ce problème a reçu de la part de ceux qui faisaient profession de philosopher à l'Université de Paris entre 1230 et 1260. Notre thèse s'attaque à ce déficit de savoir en suivant une démarche heuristique qui se déploie en trois phases : premièrement, nous éditons, selon les règles de l'ecdotique, une partie substantielle du commentaire du Pseudo-Robertus Anglicus sur l'Isagogè de Porphyre et nous en offrons une traduction française ; deuxièmement, nous sondons l'architectonique de ce texte et des écrits parallèles rédigés par ses contemporains - nommément Jean le Page, Nicolas de Paris et Robert Kilwardby ; troisièmement et finalement, par l'entremise d'une étude comparative qui met à profit ces documents inédits qui composent notre corpus, nous procédons à une étude historico-philosophique du commentaire isagogique du Pseudo-Robertus Anglicus.

  • Titre traduit

    The Problem of Universals in Porphyry's Isagoge according to some Latin Commentators of the Thirteenth Century (Pseudo-Robertus Anglicus, Iohannes Pagus, Nicolas Parisiensis and Robertus Kilwardby) : Selective Critical Edition, French Translation, Structural and Formal Analysis, Historical and Philosophical Study


  • Résumé

    In the history of the porphyrian problem of universals, nothing is known about the way this problem was treated by the philosophers of the Paris University between 1230 and 1260. Our thesis attempts to fill in this lack of knowledge, following a three steps development : first, we offer a critical edition of a substantial part of the hitherto unedited Pseudo-Robertus Anglicus' commentary on Porphyry's Isagoge, along with a French translation ; secondly, we carry out a survey of the internal architecture of this commentary and some other similar texts written by contemporary philosophers, namely Jean le Page, Nicolas de Paris and Robert Kilwardby ; finaly, through a comparative and historical study of these unedited documents, we bring out and discuss the philosophical content of the Pseudo-Robertus Anglicus' porphyrian commentary.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par J. Vrin à Paris

Le problème des universaux à la Faculté des arts de Paris entre 1230 et 1260


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (433 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 2, f. 417-433

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 329 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par J. Vrin à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le problème des universaux à la Faculté des arts de Paris entre 1230 et 1260
  • Dans la collection : Sic et non , 1248-7279
  • Détails : 1 vol. (365 p.)
  • ISBN : 2-7116-1658-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [345]-358. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.